La meilleure garantie de qualité

L’efficacité de la gestion de la forêt française est favorisée par une politique forestière dynamique et responsable, qui sait concilier impératifs économiques et respect de l’environnement. La gestion durable est le meilleur garant de suivi de la production, comme la qualité du bois et des sciages français.

La France, acteur engagé dans la gestion durable

Véritable défi pour concilier l’utilisation économique des ressources naturelles et la protection de l’environnement, la France est un acteur engagé au niveau européen. Depuis 1827, le pays a mis en place une gestion forestière contrôlée, sous la responsabilité de l’Office National des Forêts pour la forêt publique.

Riche de son expérience, elle a participé lors de la conférence d’Helsinki (1993) à la définition du concept de gestion durable. Il s’agit de « la gestion et l’utilisation des forêts et terrains forestier d’une manière et à une intensité telle qu’elles maintiennent leur biodiversité, leur productivité, leur capacité de régénération, leur vitalité et leur potentiel à satisfaire, maintenant et dans le futur, les fonctions écologiques, économiques et sociales pertinentes, aux niveaux local, national et global, et sans causer de dommages à d’autres écosystèmes ».

Les critères de gestion durables des forêts

  1. Conservation et amélioration appropriée des ressources forestières,
  2. Maintien de la santé et de la vitalité des écosystèmes forestiers,
  3. Encouragement des fonctions de production des forêts,
  4. Préservation de la diversité biologique dans les écosystèmes forestiers,
  5. Protection dans la gestion des forêts (notamment sol et eau),
  6. Autres bénéfices et indicateurs socio-économiques (importation et exportation)

La certification forestière

La certification forestière garantit la traçabilité des produits proposés aux consommateurs par les entreprises françaises (propriétaires forestier, industriels du bois et négociants). Le concept d’écocertification forestière assure que les produits en bois ou à base de bois proviennent de forêts gérées durablement.

Parmi les nombreux systèmes de certification existant à travers le monde, la démarche d’écocertification PEFC (Program for the Endorsement of Forest Certification schemes) est actuellement la plus répandue. A l’initiative de la France, elle garantit le renouvellement de la ressource.

Les résultats sont à la hauteur du défi :

  • En 2010, le territoire national compte 5.2 millions d’hectares certifiés PEFC,
  • Le nombre d’entreprises certifiées PEFC a triplé : de 982 (2006) à 2613 (2011),
  • La récolte de bois certifiés progresse régulièrement pour atteindre 58% de la récolte totale de bois ronds et 35% de sciages.

Pour plus d’information sur la démarche d’écocertification PEFC